Retour à la page d'accueilPlan du siteEcrivez-nous
Une vie consacrée à ses filles et petits-enfants

Une vie consacrée à ses filles et petits-enfants

Louise-Virginie rencontre Ferdinand ...
 Le beau Ferdinand, en uniforme de facteur-receveur
     Son histoire commence à Prunet, petit village du Cantal, en 1911. Cette année-là, Louise-Virginie, née le 7 avril 1886 dans une ferme du hameau de Lacassagne, commune de Labesserette, se marie avec le beau Ferdinand, son aîné de 4 ans, facteur-receveur à Prunet.

     De cette union naîtront 5 enfants :

* René en 1912 qui décède 2 ans après d'une toxicose

* Roger en 1914 qui succombera d'une méningite à l'âge de 14 ans

* Thérèse en 1916 qui incarnera l'aînée

* Marguerite en 1920 appelée familièrement "Guiguite"

* Madeleine en 1923, seule survivante à l'aube du nouveau millénaire



 Louise-Virginie, 20 ans, au 1er rang à droite, avec ses parents et sa soeur Marie. Au deuxième rang, son frère et sa femme avec les enfants Antonin, Paul et Léontine.


Les filles Taillandier
Cliquez pour agrandir l'image
 Mémère Cros et les 3 soeurs en 1937, année du décès de Ferdinand
     



     En 1925, Ferdinand est nommé receveur de la poste de Cros de Montvert dans le Cantal.

     Cette localité va rester gravée dans la mémoire de tous car ce sera le village de vacances de la progéniture à venir des filles Taillandier.

     Mais, avant d'en arriver là, les décès précoces n'avaient pas épargné cette pauvre mémère Cros, et c'est tour à tour son fils Roger, en 1928, puis son mari, Ferdinand en 1937 qui laissaient une jeune veuve de 51 ans avec trois jeunes filles de 21, 17 et 14 ans (Voir photo ci-contre).


Louise marie ses filles

Thérèse en 1939, Madeleine en 1942 et Marguerite en 1947
 Thérèse et Fred au "Buissou" en 1939
 Madeleine et Jean à La Bourboule en 1942
 Marguerite et Yves en 1947
 Fred et Thérèse à gauche, Jean et Madeleine à droite, et Mémère au premier plan, à droite, en 1943.



Et les familles s'agrandissent ...

Mémère Cros avec les familles Kervran et Paillet, et, sur les marches de sa maison, entourée d'une partie de ses petits-enfants ("Une douzaine", comme elle disait).
Cliquez pour agrandir l'image
 De gauche à droite : Yves et Jacqueline sur ses épaules, Yves et Mémère Cros, Thérèse et Yéyé, Fred, Guiguite tenant Maïté.
Cliquez pour agrandir l'image
 De haut en bas et de gauche à droite : 
Alain, Anne-Marie, Yves, Jean-Claude, Mémère Cros, Marie-Hélène, Joël, Jacqueline avec Maïté, Yéyé et Gilles



Bienvenue chez Mémère Cros  | La famille Taillandier  | Dernières nouvelles  | Cros de Montvert  | Généalogie
Mentions Légales